Rechercher

Comment créer facilement l'effet "flou d'arrière plan" (ou "bokeh") en photographie ?

"Bokeh", "flou artistique" ou encore "flou d'arrière-plan". Tous ces différents termes désignent la même chose : l'isolation d'un sujet par un flou d'arrière-plan, pour mieux mettre en valeur le

sujet.

Vous cherchez peut-être à obtenir cet effet, mais vous ne savez pas comment faire. Et bien sûr, les "pros iPhone" vont me dire "on peut déjà avoir cet effet avec la fonction Portrait sur iOS" : oui mais non ! C'est un faux bokeh créé artificiellement, rien à avoir avec un vrai bokeh artistique. Heureusement, je suis là pour vous guider !



Pour obtenir le flou d'arrière plan, c'est très simple. Il suffit de prendre en compte certains facteurs qui vont permettre d'accentuer cet effet de flou. Vous verrez, c'est magique !

  • L'ouverture : Plus vous aller shooter avec une ouverture faible (donc un "f./" bas, comme 1.4, 1.8 voire 2.8), plus vous allez accentuer cet effet. Mais ce n'est pas le seul facteur à prendre en compte (sinon ça serait trop facile). Les objectifs fixes permettent d'obtenir facilement cet effet. Je pense directement à un bon Canon/Nikon/Sony 50mm f/1.8 qui permet d'avoir une grande ouverture, avec un tarif relativement bas (aux alentours des 100€)


  • La focale : Plus vous allez shooter avec une focale longue (avec un téléobjectif, comme les fameux 70-200 ou 200-400mm), plus vous allez accentuer l'effet "bokeh". En réalité, plus vous allez vous rapprocher de votre sujet, plus vous aller isoler votre sujet de l'arrière plan, de façon naturelle. C'est un des facteurs les plus important à prendre en compte si vous voulez obtenir un beau flou bien crémeux : même en F/7, si vous shooter à 200mm et que vous êtes assez proche de votre sujet, vous allez isoler votre sujet. L'inverse est moins efficace : à f/2.8 à quelques mètres de votre sujet, à 50mm par exemple, votre flou sera moins prononcé. Les téléobjectifs (donc au dessus de 70mm) sont parfaits pour un beau bokeh.


  • La vitesse d'obturation (ou "shutter speed") : Vous voulez détacher une voiture qui roule de l'arrière-plan ? C'est plus compliqué, mais avec un peu de technique, on y arrive ! Pour y arriver, il faut se mettre à une vitesse égale au double de votre focale : vous shootez à 50mm, vous allez vous mettre à vitesse 1/100ème. À 24mm ce sera 1/50ème, etc. Ensuite, vous allez suivre votre sujet tout en réalisant un focus sur celui-ci et vous shootez. Tout l'arrière-plan sera donc "flou" excepté votre sujet qui lui sera net. Parfait pour donner une impression de vitesse.


Bien évidemment, le matériel que vous allez avoir va avoir un impact sur la qualité de votre flou d'arrière-plan. Avoir un boitier plein format (full frame) plutôt qu'un APS-C vous permettra d'avoir un meilleur flou, plus crémeux. Avoir un objectif fixe plutôt qu'un zoom vous permettra d'avoir les meilleurs performances. Pour les objectifs, un simple 50mm f/1.8 est PARFAIT pour commencer ! Et bonus : il ne coûte qu'aux alentours des 100€, ce qui n'est rien comparé au Canon 24-70 à plus de 2000€...


Ça, c'était la partie technique pour obtenir un bokeh de façon naturelle. Pour vous donner mon expérience, je possède un 24-70 f/2.8 et un Canon 6D Mark II (Full frame), et lors d'un shooting en pleine journée, pour réaliser un portrait avec un flou d'arrière plan, mes réglages sont les suivants :

  • Ouverture 2.8

  • Vitesse 1/2000 - 1/4000

  • ISO : 50

  • Focale : 70mm

Dans un autre blog, je vous expliquerait comment accentuer encore plus cet effet sur Photoshop grâce à l'effet "bascule-décentrement".




28 vues0 commentaire